Historique édito du site Ulmo - gif animé bateau licorne coeur st valentin fleur oiseau colombe paix lapin paques drapeau nounours terre soleil mer ocean voilier gif,animé,gif animé,gif anime,mer,kurun,ocean,bateau,voilier,licorne,cheval,pegase,coeur,st valentin,saint,valentin,fleur,oiseau,colombe,paix,lapin,paques,oeuf,drapeau,nounours,ours,terre,bonne année,bonne annee,janvier,fevrier,mars,avril,mai,juin,juillet,aout,septembre,octobre,novembre,decembre,mois,calendaire,calendrier,animé,anime,gif








Atelier du Web
Historique des éditos du site
2003 2004 2005
2006 2007 2008
2009 2010 2011
2012 2013 2014
2015 2016 2017

   >> Atelier du web >> Intro

Lorsque l'amour guide le coeur des hommes, les plus belles choses s'accomplissent...

Cet historiqe des éditos du site Ulmo est le reflet du temps qu'il me faut pour faire du bel ouvrage...


   >> Atelier du web >> Historique éditos année 2006




Edito de Janvier 2006

Comme un voilier emporté
À la moindre risée,
Une nouvelle année est annoncée.

Une nouvelle Année...
Un nouveau berceau pour notre humanité
Une trace, la preuve de notre destinée
Pour assouvir tous nos rêves inachevés.

Une nouvelle Année...
" Bonne Année / Bonne Santé "
Plus qu'un désir pour nos aimés
Le choix d'une future réalité.

Une nouvelle Année...
Modéliste, à vos ateliers !
Pour travailler et créer
De belles coques en toute sérénité.




Edito de Février 2006


La beauté de l'amour ressemble au bois
mais où ce cache la romance du bois ?

Dans son odeur discrète,
car son essence nous parait secrète.

Dans sa couleur si diversifiée,
selon les variétés.

Ah ! par son charme irresistible,
il nous fait devenir si sensible !

Par sa solidité
Le bois sera toujours,
pour l'amour,
un pilier.




Edito de Mars 2006




Quand la douleur se réveille,
je suis en veille...

Ce n’est pas facile,
Elle vous rend si fragile.

Le soleil a tendance à se cacher,
La tristesse arrive dans l’atelier.

Les jours passent,
L’activité trépasse.

Les voiles de l’atelier
Attendent le vent de ma liberté.

Ah ! Eloigner la douleur,
N’est parfois qu’un leurre.

Quand la douleur se réveille,
L'amour veille…




Edito de Avril 2006


Quand la douleur se réveille
L'amour veille…

Mais que voit-on à l'horizon ?

hé ! hé ! l'amour et le printemps !
mais aussi les amis et le printemps !

car un couple d'amis m'a murmuré

L’équipage du vaisseau toujours à votre écoute,
Il est prêt au voyage, engagé pour la route.

Harmonica marine, son d’un flot de douceur,
D’amitié, cet onguent veut réchauffer nos cœurs.

L’hippocampe est symbole de la vie océane,
Ulmo sait et protège tout ce qui en émane.




Edito de Mai 2006


Ma joie de restaurer,
Ressemble à celle d’aimer…

Ma joie de construire,
Est un véritable plaisir…

Alchimie des gestes ?
Peut-être !

En tout cas merci,
A la vie,

De m’avoir fait découvrir,
Le plaisir de découvrir,

Une si belle opportunité
De retrouver la santé !

En ce joli mois de Mai
Mois le plus gai




Edito de Juin 2006


Quand la vie est un bateau,
Chaque jour est une barque,

Quand la vie est une barque,
Chaque jour est un radeau,

Quand la vie est radeau,
Chaque jour est une planche,

Quand la vie est une planche,
Chaque jour est un copeau.



Edito de juillet 2006

Assis sur la toile
D’un bateau à voile,
Frêle esquif
Côtoyant les massifs,
Je me prenais pour Eole,
Dieu des vents qui batifole.

Croisant au large,
Sirènes, poissons et barges,
Sous la voûte des cieux,
Je pense à ceux,
Qui aimeraient partir,
Sans jamais y réussir.

Je vous dévoile,
En levant le voile,
Ce secret tant rêvé,
Qui se trouve en toute intimité,
Au plus profond de votre être
Voir dans votre tête… peut-être.

Liberté …
Le mot est lâché...

Saisie le et partez
Sans complexe, fuyez
A toutes voiles,
Avec toute la toile.
Telle l’envolée d’hirondelles,
La liberté est si belle…




Edito de aout 2006

Je vous le dis quand même,
J'aime la vie
A fond les manettes
je n'en laisserai aucune miette
ça, c'est promis.

Je vous le dis quand même,
Malgré mes lésions
Et toutes mes émotions
Je mords la vie avec envie
ça, je vous le garantis.

Je vous le dis quand même,
La vie ne tient qu'à un fil
Je suis tellement fragile
ça n'est pas toujours facile
ça je vous le certifie.

Je vous le dis quand même,
L’atelier fait danser ma vie
Sur une jolie mélodie
Qui appelle le paradis
Où il n'y a pas d'interdit
Où rien n'est fini.

Je vous le dis quand même,
C'est chouette la vie
C'est un grand bonheur
Plein de senteurs
Qui fait battre mon coeur
Dieu merci !




Edito de septembre 2006

Ecoute le chant des sirènes,
La Prophétie des magiciennes,

Ecoute les, qui se lamentent,
Les filles de Calliope, l'éloquente !

Regarde les, peigner lentement,
Leurs longs cheveux d'un blond ardent

Entends tu les accords tragiques,
De leurs petites flûtes magiques ?

Combien de marins se sont émus,
En percevant leurs plaintes éperdues

Les pauvres fous, ensorcelés
Perdaient la vie, pour tant de beauté.

Mais tous les marins du monde,
Espèrent entendre les vagabondes

Rêvant comme Ulysse de leur ressister,
Quitte à prier la Belle Circé

Remercie l'océan qui t'offre leur mélopée,
Pour bercer tes rêves enchantés…




Edito de octobre 2006

La Mer est un long miroir,
De rubans ou chaque soir,
Le Soleil vient s'écraser,
Et mourir pour se reposer,
Et renaitre d'un ample voile,
De la plus belle des toiles.




Edito de novembre 2006

La prière de l'arbre

Homme,

Je suis la flamme de ton foyer
dans le nuit hivernale et,
au plus fort de l'été,
l'ombre sur ton toit.

Je suis le lit de ton sommeil,
la charpente de ta maison,
la table où poser ton pain,
le mat de ton navire.

Je suis le manche de ta houe,
la porte de ta cabane,
je suis le bois de ton berceau
et celui de ton cerceuil,
le matériau de tes oeuvres
et la parure de ton univers.

Ecoute ma prière :

ne me détruits pas...

Au revoir,
mon ami François,
Tu es et resteras toujours
dans mon coeur...
Tu es et seras toujours,
ma p'tite étincelle créative de l'atelier...





Edito de decembre 2006

L’hiver pointe son nez,
Il est temps de réintégrer,
La douceur de l’atelier.

Au fond de son panier,
Le chat se met à ronronner,
Vous le câlinez,
Il se remet à sommeiller.

Pendant ce temps,
Vous prenez votre temps,
Pour concevoir, créer,
et oh ! merveille ! oeuvrer.

Tilleul, acajou, noyer...
Jolis bois de charpentier,
Vont se transformer,
En magnifique voilier.

Découpez,
Assemblez,
Poncez,

Et enfin naviguer,
Dès l’arrivée
Du prochain été.

Ami(e)s modélistes à vos ateliers !
Pour finir l'année,
Tout en beauté !



   >> Atelier du web >>